Chat with us, powered by LiveChat

Comment dépasser vos peurs pour avoir plus de liberté en 2021 ?

Quand il y a trop de peurs en soi...

La Gestalt aborde des thématiques connues sous un angle original. 

Le plus palpitant, c’est que cette approche psycho-thérapeutique est simple à comprendre, à intégrer dans son quotidien. 

Un sujet qui revient beaucoup est la peur

Beaucoup de personnes que je reçois en thérapie se demandent comment la dépasser pour éviter de faire du sur-place et d’avoir cette fâcheuse sensation de ne pas avancer dans leur vie. 

Même si cela paraît surprenant, je réponds souvent que c’est très pertinent d’associer la peur et la liberté. 

Ce ne sont pas deux mots en complète opposition. 

Bien au contraire. 

Pourquoi ? 

Peur et liberté sont en réalité intimement liées. 

La peur est une émotion très complexe, parfois sombre, qui est rattachée à notre imaginaire, à nos projections. 

La liberté, quant à elle, est recherchée par beaucoup de personnes. 

Elle est aussi riche que variée. 

Dans cet article, je vous explique de quelle façon la peur peut venir affecter votre liberté sans même parfois que vous vous en rendiez compte.

Pour remédier à cela, je vous dévoile deux techniques surprenantes que nous utilisons quotidiennement en Gestalt et qui ont fait leurs preuves sur tous nos élèves. 

Comprendre et maîtriser vos peurs va vous permettre d’être plus libre dans votre façon de penser et d’agir.

Comment la peur affecte votre liberté ?

La peur se manifeste dans votre “Corps-ça”

Dans notre corps, nous avons plusieurs concepts psychologiques. 

La théorie du Self

Fritz Perls a créé la théorie du Self dans les années 1950. 

Le Self arrive comme une révolution culturelle parce que pour la première fois, on reconnaît que l’être humain se développe en harmonie avec son environnement.

Le “Corps-ça” :

En Gestalt, on parle du « Corps-ça » lorsqu’on évoque notre côté émotionnel, ce que l’on ressent et ce que l’on éprouve. 

D’ailleurs, les émotions vont avoir un impact immédiat sur notre corps.

En voici la preuve : quand on éprouve une émotion, vous pouvez par exemple rougir, mais vous pouvez aussi ressentir un mal de ventre très fort.  

Les émotions provoquent des ressentis spectaculaires dans votre corps. 

Donc la peur, qui est une émotion fondamentale, représente une énergie qui est en nous. 

Elle possède une fonction, un rôle bien précis dont je vais vous parler tout de suite. 

La peur a aussi une fonction, mais…

En règle générale, la peur est là pour vous indiquer qu’il y a potentiellement un danger imminent. 

Par exemple, vous voulez traverser une route, mais d’un seul coup, vous voyez une voiture qui arrive à toute vitesse. 

Vous allez avoir peur, vous allez reculer. 

Cette peur là va vous éviter le danger.

Entre nous, c’est plutôt rare de ressentir ce genre de peur.

En revanche, il se peut qu’il y ait chez vous un dysfonctionnement. 

J’ai souvent eu en thérapie des personnes qui vivent une grande succession de peurs dans la même journée.

Ces manifestations de la peur vont vous desservir si vous ne les comprenez pas. 

Or, si vous vous laissez régulièrement envahir par la peur, votre énergie va être fortement réduite. 

Vous allez être plus fatigué (e), plus déprimé (e) que d’habitude et vous allez avoir tendance à vous replier sur vous-même. 

Et c’est ici précisément qu’intervient la notion de liberté :  

Si vous êtes trop anxieux (se), vous allez réduire votre liberté de penser.

Vous allez ainsi avoir du mal à dire ce que vous pensez, vous allez volatiliser votre liberté d’agir. 

Vous l’avez compris : trop d’anxiété est nuisible à votre liberté. 

Mais alors comment faire pour que vos peurs, qui sont essentielles dans votre vie, vous paraissent plus beaucoup légères ? 

Les outils Gestalt pour alléger vos peurs et maîtriser votre liberté

 

Je vais vous partager quelques outils qui vont vous aider au quotidien à mieux comprendre pourquoi vous avez peur et à la relativiser.

1) Le continuum : l’échelle pour prendre conscience de votre niveau de peur au quotidien

Je vous laisse prendre connaissance du continuum ci-dessus. 

A gauche, le chiffre 0 représente l’absence de peur, et à droite, le chiffre 100 représente la peur absolue. 

Dans ce schéma, vous avez au tout début, à côté du 0, une barre verte qui représente une personne qui n’a pratiquement pas peur. 

A l’inverse, la barre rouge représente une personne qui est presque constamment dans la peur. 

Selon les moments de votre journée, vous allez vous retrouver à des endroits différents dans le continuum.

L’absence de peur est-elle synonyme de déni ou de toute puissance ?

A l’heure actuelle, si vous n’avez pas de peur, alors on peut imaginer que vous êtes peut-être dans le déni ou la pleine puissance.

“ je n’ai pas peur, je me sens immortel”

“Cela ne concerne que les autres, je ne sens pas concerné (e)”

La peur vient rappeler quelque chose de fondamental en en nous : 

Il y a un danger potentiel.  

Il faut être plus prudent (e) que d’habitude pour vous et pour les autres.

Vous savez, très souvent les personnes que j’accueille en thérapie qui ne ressentent pas la peur n’ont absolument pas conscience d’être dans le déni ou dans la pleine puissance.  

Ces personnes sont souvent coupées de leurs émotions. 

Par contre, avoir peur pour soi et pour ses proches, c’est complètement normal. 

Si vos peurs restent modérées et régulées, tout va bien. 

Je sais que ces simples mots vont en rassurer plus d’un(e) ! 

A l’inverse, l’anxiété constante va vous mettre en mode survie

Quand votre peur prend trop de place, elle va vous empêcher d’agir, de réfléchir. 

Si vous vous réveillez dès le matin avec de l’anxiété, vous êtes sans doute dans le mode survie.

Vous appréhendez qu’un danger vous arrive à chaque seconde. 

Du coup, vous ne vous sentez pas dans la vie. 

Lorsque vos peurs sont envahissantes, elles vont attaquer votre corps sans que vous le réalisiez, comme un poison insidieux qui va mettre à mal votre corps tout entier. 

Trop de peurs peuvent créer un système cardiaque défaillant et peuvent avoir un effet néfaste sur vos défenses immunitaires.

Il n’y a rien de bénéfique que de rester trop longtemps dans cette énergie là.

Le but n’est pas de ne plus avoir peur mais de revenir à une peur plus raisonnable, plus légère et mieux maîtrisée. 

En d’autres mots : si vous vous sentez trop dans le rouge, revenez à quelque chose de plus raisonnable, de mieux régulé. 

Je parle en détail de ce phénomène dans cet article sur les 5 clés de la régulation émotionnelle.

Avoir peur constamment ne change en rien le danger potentiel qu’il peut y avoir autour de vous.  

Retenez cette nuance : vous ne risquez pas moins si vous prenez vos précautions avec une peur plus maîtrisée.

Se protéger de la confluence grâce à la Gestalt

En Gestalt, quand vous êtes dans la confluence, cela signifie que vous avez tendance à prendre les énergies des autres. 

La peur est une émotion qui est extrêmement communicative. 

Il y a quelque chose de contagieux dans la peur. 

Quand quelqu’un dans votre entourage a peur, cela va finir par vous faire peur aussi. 

Les animaux sentent également notre peur. 

C’est intéressant de vous demander comment vous vous positionnez par rapport à vos peurs ainsi que les gens de votre entourage.

Si vous êtes thérapeute, vous allez observer vos clients et les aider à revenir dans le vert

2) Utilisez votre voix intérieure pour rester dans la confiance et trouver votre équilibre

Laissez-moi vous donner une clé qui va beaucoup vous aider. 

C’est de vous parler en vous rassurant et d’être dans un choix de confiance par rapport à votre peur :

“ok, mon choix c’est d’être dans la confiance, je veux rester dans la confiance”.

C’est-à-dire que dans tout votre environnement, dans tout ce que vous avez appris, vous allez choisir et sélectionner quelles sont vos pensées.  

Vous n’allez garder que celles qui vont vous faire sentir bien.

Comparez ce choix à celui d’un buffet friand dans lequel vous aimez beaucoup de choses et d’autres qui vous dégoûtent.  

Entre nous, vous n’allez pas mettre dans votre assiette quelque chose qui vous déplait !  🙂

Là c’est la même chose…

Dans cet énorme buffet de connaissances que vous avez, vous allez sélectionner et garder uniquement ce qui va vous rassurer.

Vous allez vous parler à vous même et vous dire : 

“je fais ce choix conscient de m’amener dans la confiance.

Je vais donc sélectionner dans toute ma pensée, dans tout ce que je sais, des choses qui vont me rassurer” 

Les autres pensées qui peuvent vous mettre dans la peur, vous allez choisir de les mettre de côté.

“ Pour l’instant, je ne m’occupe pas de cela, je vais me parler, me rassurer”

Si vous sentez que vous n’arrivez pas à le faire et que vous êtes trop souvent dans le rouge, vous faire aider en thérapie ou vous inscrire à notre stage Nouveau Départ va vraiment vous aider.

En effet, si dans votre enfance vous n’avez pas vécu cette sensation enveloppante d’être rassuré, vous allez avoir beaucoup de mal à vous rassurer vous même. 

On apprend tout cela dans notre formation de Gestalt, Maîtrise de la vie

Quand vous êtes moins dans la peur et plus dans le vert, vous allez pouvoir vous réguler vous-même et ensuite rassurer les autres. 

Vous allez avoir cette ressource là : vous allez avoir en quelque sorte un rôle de “maman” (même si vous êtes un homme !) qui va rassurer votre enfant intérieur quoi qu’il se passe.

D’ailleurs, une maman a de manière innée cette capacité au fond d’elle de rassurer son enfant. 

C’est intéressant de voir où vous en êtes de cette capacité là pour vous même et pour les autres.

3) Utilisez vos propres images et apprenez la visualisation

Si vous avez tendance à être anxieux (se), imaginez de bonnes images qui vont être positives pour vous.

Je vous donne un exemple. 

Je vous révèle ici une technique que vous pouvez utiliser pour vous et pour les autres

Si vous êtes stressé (e) à l’idée de sortir de chez vous pour aller faire vos courses, une technique qui va beaucoup vous aider est de visualiser où vous allez aller, comment cela va se passer, imaginer le chemin que vous allez emprunter, la disposition des rayons dans le magasin etc… 

Tout cela va vous rassurer énormément.

Ne vous laissez pas embarquer dans la peur. 

Ne la laissez pas vous submerger. 

Prenez le temps de tout visualiser avant de passer à l’action. 

Visualiser avec précision est extrêmement efficace et puissant pour alléger vos peurs. 

En Gestalt, on dit que vous allez “mettre une forme” à votre sortie pour qu’elle soit rassurante. 

Vous allez dans la lumière en visualisant les choses qui vont se passer et qui vont vraiment vous rassurer. 

C’est très important de sentir cette énergie de confiance. 

Qu’est-ce que vous avez envie de visualiser, de vous dire pour vous même et pour les autres ?

Ne vous enfermez pas dans vos peurs, transformez-les pour savourer votre nouvelle liberté !

“L’anxiété me ronge.  J’ai des crampes vives à l’estomac. 

Je me sens lourd(e). 

Je suffoque.

J’ai peur. “

Ces phrases sont dures mais c’est celles que j’entends tous les jours en thérapie. 

Ne vous enfermez pas dans vos peurs. 

Vous l’avez compris en lisant cet article, vous pouvez la maîtriser, comme un musicien qui maîtrise son instrument. 

Vous avez ce pouvoir de changer vos peurs en une énergie de mouvement. 

Un mouvement qui va créer, pas après pas, des changements significatifs dans votre vie et qui vous rapproche de votre propre définition de la liberté. 

Utilisez précisément le continuum pour comprendre où vous vous situez dans vos peurs. 

Écoutez  soigneusement cette voix intérieure pour rester dans la confiance.

Visualisez le chemin pour réussir vos prochaines actions. 

En parlant d’actions, et si votre premier petit pas se faisait aujourd’hui

Si vous voulez apprendre à travailler vos peurs dans un cadre sécurisé et sécurisant,

Si vous voulez mettre en forme votre nouvelle vie et créer les changements qui vont vous apporter plus de liberté, 

Je vous invite à prendre un rendez-vous avec un de nos conseillers pour discuter de votre situation. 

Voici tous les bénéfices de se laisser séduire par cet appel : 

1. Faites le point sur où vous en êtes dans votre vie

2. Recevez ce que nous appelons des ajustements créateurs pour mettre en place des changements concrets dans votre vie

3. Echangez en toute confidentialité avec un de nos conseillers pédagogiques formés à la Gestalt

4. Posez toutes vos questions sur nos formations

Alors pourquoi pas vous ?

Notre école est certifiée Qualiopi par la république française

Showing 15 comments
  • François
    Répondre

    Un article, très intéressant ! Cela ‘nous permet de mieux comprendre nos interconnections entre nous, les humains, et de mieux appréhender notre peur ou non peur, nos émotions directement liées à elle et ce qu’on en fait, ce qu’ils advient d’elles a travers notre corps, notre conscience ou notre inconscience d’Elles, de la peur,ou des peurs….Merci a vous.

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci François pour votre chaleureux retour 😉

  • malek
    Répondre

    Vraiment intéressant. Merci. Que 2021 vous permette de retrouver de la liberté en convertissant les peurs en mouvement.

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Malek.

  • Maud Piat
    Répondre

    je suis en formation IFAS deuxième année : chaque article est un élément de clarification et de validation, de cheminement également …. merci Arnaud !

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Avec plaisir Maud. Excellente deuxième année à vous riche en prises de conscience !

  • Emmanuel P
    Répondre

    Peur d’échouer, peur de réussir.
    Peur de décevoir, peur d’étouffer les autres.
    Peur du regard des autres, peur d’aller vers les autres.
    Peur d’être blessé, peur de blesser.
    Quel frein peut être cette peur, quel satisfaction peut être de l’affronter et de la vaincre.
    Merci à cette belle école.
    (je suis en seconde année).

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Emmanuel pour votre message touchant. On dirait presque un poème ! Ravi de savoir que nos élèves lisent aussi nos articles ;D

  • Christelle
    Répondre

    Merci Arnaud pour cet article, il me parle beaucoup
    Face à mes peurs, j’essaie de développer de la confiance. Parce que je prends conscience que mes peurs me trompent et sont un obstacle, je veux les dépasser sans les fuir. Alors je développe la confiance que je suis capable de les voir sans me laisser envahir avec les clés que donne l’IFAS. Pas juste savoir que la confiance est nourrissante mais vraiment vivre l’expérience de la confiance à l’intérieur. Je peux alors vivre mes peurs et me sentir libre avec mes peurs. C’est là où pour moi peur et liberté se rencontrent. Et une nouvelle vie s’ouvre devant moi, une vie avec plus de vouloir, de savoir et de pouvoir pour changer.
    Merci !

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Nous sommes ravis Christelle de voir que notre article vous a permis d’avancer

  • Sabine
    Répondre

    Merci pour cet article très intéressant . J’ai justement reçu une nouvelle cliente ce matin qui est rongée par ses peurs. Je pense que cela me donne des clés pour l’accompagner .

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Ravi de voir que notre article vous inspire dans votre travail !

  • Montreuil
    Répondre

    Merci pour cet encouragement à se positionner dans une énergie de mouvement, de confiance, qui amène un sentiment de liberté plutôt que de s’enfermer sur soi avec ses peurs, plus « handicapantes » !

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci pour votre commentaire. Le mouvement est en effet au coeur de la Gestalt. Nous sommes ravis que notre article vous ai procuré cette sensation d’avancer dans votre cheminement.

    • Aurelie pour l'Ecole Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Avec plaisir ! Je vois que vous êtes une lectrice assidue de notre blog. Vos commentaires nous vont droit au coeur.

Leave a Comment

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.