Quelle est la différence entre écouter vos envies et écouter les besoins du corps ?

CONNAISSEZ VOUS LA DIFFÉRENCE ENTRE ÉCOUTER DES ENVIES

ET ÉCOUTER LES BESOINS DE SON CORPS ?


J’ai envie de vous raconter une histoire personnelle : Nous sommes au milieu de l’après-midi dans le sud, assis à une jolie table en bois à la terrasse d’un café à Uzes, avec mon amie Betty que je connais depuis bien longtemps.Nous venons  juste d’arriver, je vois passer une serveuse avec une magnifique salade de fruits je la regarde avec ravissement et cela me donne envie d’en commander une.Mon amie pendant ce temps consulte son téléphone portable je vois son visage enjoué se fermer, je lui demande ce qui se passe, elle me dit « rien, rien, t’inquiète »Elle consulte alors la carte qui était posée sur la table et me dit « Mon Corps a besoin d’une glace avec trois boules de caramel, de la chantilly et une sauce au chocolat ».Je vois son visage qui n’avait pas repris son sourire habituel et je lui demande alors : « qu’est-ce que tu as reçu comme message sur ton portable ? Veux tu me raconter ? »Elle soupire longuement, me regarde et me dit: « je ne peux rien te cacher à toi ! » elle reprend déjà un début de sourire.

En fait, c’est mon ami, tu sais, ce garçon Eric que je fréquente depuis trois mois, on devait passer des vacances ensemble et là il me dit qu’il n’est plus très sûr de me rejoindre.

Je lui demande alors ce qu’elle lui a répondu :

Elle me montre son téléphone et je vois son message : « ah c’est pas grave de toute façon je me disais aussi que c’était peut-être un peu tôt ».

Je respire à mon tour longuement, je la regarde dans les yeux et je lui demande si elle veut un feedback de ma part.

Elle hoche franchement de la tête.

Je lui dis alors très doucement : « je comprends mieux alors.
Je ne suis pas sûr que tu aies exprimé vraiment ce que tu ressentais, ça a l’air d’être une réponse de protection, j’ai l’impression que tu es plutôt triste et déçue et que tu te réjouissais de le voir ».

Est-ce que c’est juste ?

Oui c’est vrai !

« Du coup tu commandes une glace avec plein de chantilly de la sauce au chocolat; je ne suis pas sûr que tu en aies réellement envie, ça m’a l’air plutôt d’être une tentative de refouler tes émotions. »

Renonce à ta glace pour le moment et écoute tes émotions et tes vrais besoins.

Je me permets ce commentaire car c’est une amie que je connais depuis longtemps et qui à du mal à ressentir son vécu et qui sait bien évidemment que je suis Gestalt-thérapeute.

Je lui demande alors si elle veut une suggestion.

Elle se met alors à sourire, oui bien sûr Arnaud.

« Tu pourrais lui dire que tu lui as répondu un peu vite certainement pour ne pas ressentir tes émotions et qu’en vérité tu es plutôt triste et déçue car tu te faisais une joie de le voir,

c’est vrai que vous connaissez depuis trois mois et passer quelques jours de vacances c’est vraiment une chouette occasion de mieux se connaître, tu aimerais tenter cette expérience ». Ecris-le avec tes mots.

« Tu peux aussi lui demander ce qui lui fait peur ».

Nous sommes toujours à notre terrasse de café et la serveuse vient nous voir elle aussi avec un grand sourire je lui dis que je vais prendre la belle salade de fruits que j’ai vue passer et un Perrier ma boisson favorite.

Mon amie alors lui dit :

« je vais prendre un thé et en fait je ne vais pas prendre cette glace qui ne me fait pas réellement envie ».

La serveuse lui dit : « faites-vous plaisir ! »

Betty lui déclare avec un grand sourire « je crois mademoiselle que ce qui va me faire vraiment plaisir, c’est d’écrire mon vécu à mon copain !  »

Elle prend le temps alors d’écrire par message son ressenti à son ami ; évidemment au bout de quelques minutes Eric lui envoie un message sur un autre ton et il lui dit  :

« Ton message me fait tellement de bien ! quand j’ai reçu le premier, je me suis senti encore plus triste qu’avant et perdu,

en lisant ton message je réalise que tu me manques et que j’ai peur de te décevoir si on se connaît mieux et en fait je ne vois pas pourquoi c’est juste bête, moi aussi j’ai envie de tenter l’expérience et on verra bien ».

 

On confond souvent des désirs émotionnels avec les besoins du corps

Mon propos n’est pas de dire que ce n’est pas une bonne idée de manger des glaces 🙂

Betty nous montre comment son envie de glace est juste là pour lui éviter de ressentir ses émotions, je crois que si elle l’avait mangée dans cette situation, elle aurai senti un léger soulagement mais cela aurait été très temporaire.

Elle confond un désir émotionnel avec un vrai besoin.

Le choix de Betty d’aller au contact (ce qui est un principe essentiel de la Gestalt) en écrivant à Eric a également permis à la situation d’évoluer bien plus positivement.

Arnaud SEBAL

Ps : Les vacances entre Betty et Eric se sont très bien passées

 

J’ai créé une nouvelle formation, un accompagnement sur-mesure :

« Le Corps Dans Tous Ses États »

pour vous former à aider les personnes
à mieux vivre leur corps.

si vous voulez faire le voyage pour vous-même pour :

  • mieux vivre votre corps
  • trouver enfin votre poids idéal
  • être en harmonie avec votre sexualité
  • être en paix face à la maladie
  • rester plus jeune dans votre tête et votre corps

Alors cliquez ici

 

Showing 8 comments
  • Martine
    Répondre

    Bonjour Arnaud,
    Merci pour ton histoire qui illustre très bien la façon dont nous pouvons fuir le ressenti et l’expression de nos émotions, notre Ca.
    Très bonnes vacances et à bientôt.

  • Alain
    Répondre

    Merci Arnaud pour ce émouvant partage qui vient éclairer ce perpétuel ajustement entre l’interne et l’environnement…. Bel été !
    Alain

  • Anne
    Répondre

    Bonjour Arnaud.

    Merci à toi pour ce partage et Merci à Betty pour s’être dévoilée. Faire passer un message profond à travers une expérience, une situation du quotidien est très apprenant et aidant pour moi.
    En effet savoir écouter ses propres besoins n’est pas aisé et c’est un travail au quotidien .
    Merci de m’aider à faire ce travail à travers la Gestalt
    Sincèrement,
    Anne

  • Gisele
    Répondre

    Bonjour;
    Mon corps a toujours été en distorsion avec mes envies et ce qu’il a vraiment besoin. Il m’a toujours parlé. Est-ce que je l’écoute?… Non pas toujours, là, il prend le dessus et s’exprime…
    La vie, m’a appris que rien n’est acquis, c’est pour cette raison que je reste toujours en éveil même dans la parole, qui pour moi est le verbe, donc créatrice.
    J’ai eu dernièrement des épreuves qui m’ont fait des feed-back…et m’ont fait grandir.
    Je me nourris de tout le bon qu’on m’apporte au quotient et l’échange que j’ai avec les gens. Le regard des autres, est un beau miroir pour moi…
    Pour tout ce bon, un merci et beaucoup de gratitude à ton encontre Arnaud.
    Je te remercie de tout mon cœur.
    Bien à vous.
    Gisele

  • Charlotte
    Répondre

    Merci Arnaud pour tes partages.
    L’histoire de Betty avec la glace m’a fait penser à la cigarette quand une émotion désagréable me traverse. Cela semble me soulager sur le coup mais c’est très bref.
    L’histoire de Betty m’a fait penser également à mon couple qui est tout nouveau. Le début quand on ne connait pas l’autre, quand on doute, quand on est dans des attentes, quand on n’ose pas exprimer ses envies et ses besoins de peur de perdre l’autre…
    Une des grandes prises de conscience pour moi pendant le résidentiel de cet été a été : écouter ses besoins et les exprimer dans le couple. Cette prise de conscience était tellement puissante que j’ai exprimé mes besoins à mon amoureux mais de manière très brute, trop brute. Il a eu peur.
    Exprimer ses besoins OUI mais avec douceur c’est mieux !!!!

    Je suis heureuse de vivre de plus en plus en conscience cependant je trouve que c’est souvent difficile quand on est en couple avec un homme qui vit avec peu en conscience. Je vois des choses chez mon compagnon dont il n’a pas conscience. Donc parfois quand je le confronte, il n’est pas prêt à attendre ce que je lui dis et est dans le déni.
    Je me suis souvent dit ces derniers jours : « laisse tomber et rencontre quelqu’un qui est sur le même chemin de conscience que toi ».
    Mais je suis attachée à lui et très amoureuse.
    Donc j’ai changé de positionnement : moins d’attentes, moins d’analyse de l’autre, laisser faire, lâcher prise, page blanche, acceptation de l’autre tel qu’il est …s

    Tes histoires font réfléchir. Merci pour tes partages.

  • Charlotte
    Répondre

    Merci Arnaud pour tes partages.
    L’histoire de Betty avec la glace m’a fait penser à la cigarette quand une émotion désagréable me traverse. Cela semble me soulager sur le coup mais c’est très bref.
    L’histoire de Betty m’a fait penser également à mon couple qui est tout nouveau. Le début quand on ne connait pas l’autre, quand on doute, quand on est dans des attentes, quand on n’ose pas exprimer ses envies et ses besoins de peur de perdre l’autre…
    Une des grandes prises de conscience pour moi pendant le résidentiel de cet été a été : écouter ses besoins et les exprimer dans le couple. Cette prise de conscience était tellement puissante que j’ai exprimé mes besoins à mon amoureux mais de manière très brute, trop brute. Il a eu peur.
    Exprimer ses besoins OUI mais avec douceur c’est mieux !!!!

    Je suis heureuse de vivre de plus en plus en conscience cependant je trouve que c’est souvent difficile quand on est en couple avec un homme qui vit avec peu en conscience. Je vois des choses chez mon compagnon dont il n’a pas conscience. Donc parfois quand je le confronte, il n’est pas prêt à attendre ce que je lui dis et est dans le déni.
    Je me suis souvent dit ces derniers jours : « laisse tomber et rencontre quelqu’un qui est sur le même chemin de conscience que toi ».
    Mais je suis très attachée à lui et très amoureuse.
    Donc j’ai changé de positionnement : moins d’attentes, moins d’analyse de l’autre, laisser faire, lâcher prise, page blanche, acceptation de l’autre tel qu’il est …sans oublier mes besoins .

    Tes histoires font réfléchir. Merci pour tes partages.

  • Agnès Mellul Douieb
    Répondre

    Merci encore aujourd’hui pour cette petite histoire que je viens de lire avec autant d’intérêt, voire plus !

    Belle journée à vous !
    Agnès

  • mireille
    Répondre

    Bonjour,

    Je suis ravie de recevoir ces petites histoires qui sont autant de témoignages qui peuvent me parler autant sur le plan personnel que professionnel.
    Merci

Leave a Comment

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

Wébinaire Exclusif

Comment devenir un bon thérapeute

avec Arnaud Sébal

Directeur de l'Ecole Humaniste de Gestlat
close-link