Chat with us, powered by LiveChat

Construction de l’estime de soi : comment faire ?

L’amour inconditionnel

Normalement, de bons parents (on pourrait dire des parents « suffisamment bons » pour reprendre les termes de Winnicott) donnent à leur enfant de l’amour inconditionnel sur sa personne, sur son être.

Parfois l’amour est conditionnel : Papa ne t’aime pas aujourd’hui, tu as été insupportable avec ton frère ! Tu n’auras pas de câlin. Ou bien : Aujourd’hui tu n’es vraiment pas un bon petit garçon / une bonne petite fille…

Cela ne favorise pas son bon développement.
Un enfant a toujours le droit d’avoir de l’amour.
L’amour vis-à-vis de la personne est inconditionnel. Pour développer une bonne estime de soi, l’enfant a besoin de sentir qu’il bénéficie d’un amour inconditionnel par rapport à ce qu’il est, qu’il reste une bonne personne, qu’il est aimé et apprécié, et que cela ne sera jamais remis en question.

 

Le soutien conditionnel

Le soutien (accord) conditionnel c’est dire par exemple : Je ne suis pas content quand tu fais ça, ce n’est pas ce que j’attends de toi.

Il faut éviter de dire : Je ne t’aime pas quand tu fais ça.


La grande clé du développement harmonieux c’est de faire la distinction entre la personne et les comportements.

 

L’amour et la fierté 

Il y a souvent une confusion entre l’amour et la fierté. Certaines personnes croient que pour aimer quelqu’un il faut obligatoirement être très fier de cette personne ; c’est le cas des narcissiques, pour qui leur partenaire doit être admirable et les mettre en valeur eux !

Pour un parent sain, la fierté est conditionnelle et quoi qu’il en soit il est plus sain d’avoir de la fierté sur le comportement que sur la personne. Il y a dans la fierté une notion de mérite, qui est développementale.

Si l’enfant est valorisé sur des aspects de lui-même pour lesquels il n’a pas à faire d’efforts (des qualités qui sont là naturellement, comme la beauté), cela peut amener des ancrages comme : On est fier de moi, mais je n’ai rien fait pour cela… et il peut même se sentir illégitime dans cette valorisation qui lui est donnée et avoir une mauvaise estime de soi.

La notion d’intention et d’effort est importante dans le développement de l’estime de soi, car elle est liée directement à ce que fait l’enfant.

Les parents doivent être vigilants sur ce point et valoriser l’effort et les progrès, sans le faire non plus de manière exagérée. Si votre enfant a 8/20 ce n’est pas non plus la peine de crier au génie !

Il peut arriver aussi que ni la personne, ni les comportements de l’enfant ne soient soutenus, dans ce cas l’enfant grandit sans reflet de ce qu’il est, ce qui entraîne souvent chez l’adulte d’importantes carences.

Une Gestalt-thérapie est une vraie aide pour « remettre à jour » son estime de soi.

 

Il est important de retenir que :

- L’amour est vis-à-vis de l’être.

‚- Le soutien (accord) est vis-à-vis du comportement.

– L’amour et la fierté sont des choses différentes.

 

 

Inscrivez-vous à notre lettre d’information et recevez immédiatement l’accès pour écouter une très belle conférence sur l’Estime de soi.

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.