Itinéraire d’un Gestalt-thérapeute formé à l’école humaniste de Gestalt

Témoignage – Gestalt-thérapeute

J’ai passé 6 années dans cette école créée et dirigée par Arnaud Sébal. Si je devais donner un titre qui pourrait résumer mon passage dans cette école, ce serait : De « il faut » à « je décide ».

Les premiers mois de mon cursus, je n’avais dans mes pensées que ce « il faut ». J’avais adopté sans le savoir, sans le vouloir, la règle des 3 D. Il faut que je sois thérapeute par défi, par défaut, par dépit. J’ai marché, marché et encore marché.

Pour être grand, il faut accepter d’être petit. J’ai mis quelques années à accueillir cette vérité. J’ai grandi mois après mois, année après année auprès d’un directeur et des formateurs qui m’ont soutenu, apporté et accompagné dans la recherche des nourritures nécessaires pour grandir dans la sécurité et la confiance. Il n’y a pire tyrannie que de vouloir le bien de l’autre a écrit Kant.

Cela résonne de ce que j’ai appris de cette école qui n’a pas voulu mon bien mais seulement que je regarde ce qui était bien pour moi. Un long chemin avec cette question qui traversait les jours et les mois : Est-ce que je veux vraiment être Gestalt-thérapeute ?

J’avais une réponse mais paradoxalement je n’avais pas la bonne question.

J’ai mis quelques mois à voir émerger la bonne question : qu’est-ce que je veux de bon pour moi ?

Pour être grand, il faut accepter d’être petit. Faites confiance au processus, répétait Arnaud. Cette phrase d’Arnaud m’a touché après quelques années. Si simple qu’elle en devenait complexe. La confiance dans cette école a été la colonne vertébrale de mon parcours et de mon évolution.

Quand je vois arriver de nouveaux élèves, je peux comprendre les craintes, surtout la première année.

J’ai toujours en mémoire un stagiaire qui avait énoncé, lors d’un séminaire résidentiel, la règle du Cadre Noir de Saumur : Calme, en avant et droit.

Je n’ai jamais oublié cette règle et je l’ai appliquée chaque jour avec pugnacité et je trouve qu’elle est à l’image de l’école humaniste de Gestalt qui vit ce qu’elle enseigne et qui enseigne ce qu’elle vit.

Si je devais donner un titre qui m’inspire en pensant à Arnaud Sébal et à son équipe de formateurs et qui contiendrait toute l’énergie de cette école, ce serait celui-là : Calme, en avant et droit.

En 2008, je suis entré à l’école humaniste de Gestalt en étant spectateur de ma vie. En 2013, j’ai obtenu mon diplôme de Gestalt-thérapeute avec la fierté de pouvoir affirmer que je termine également ce cursus de formation en étant devenu acteur et auteur de ma vie personnelle et professionnelle.

Jean-Luc VIUDES

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

Wébinaire Exclusif

Comment devenir un bon thérapeute

avec Arnaud Sébal

Directeur de l'Ecole Humaniste de Gestlat
close-link