ClickCease

Comment arrêter de procrastiner en utilisant la Gestalt

Avez-vous tendance à remettre à plus tard ce que vous pourriez faire aujourd’hui? 

À faire du sur place ?

Pour ma part, j’avoue que je déteste cette sensation. 

“J’ai encore le temps, je le ferais demain »

“Lundi je m’y mets!”

Au final, cela prend plus de place dans votre esprit. 

Plus vous allez procrastiner, plus vous allez être envahi(e) par un sentiment d’échec. 

Vous voulez voir vos buts se réaliser. 

Vous voulez qu’ils s’inscrivent dans une réalité. 

Au fond, la solution nous la connaissons tous :

“tout simplement” passer à l’action.

Mais ce n’est pas si simple !

D’abord, je vous invite à comprendre pourquoi vous faîtes du sur place :

 

Peut-être que vous ne savez pas quoi faire comme action ? 

Peut-être que cette dernière paraît trop difficile à réaliser…

Conséquence : vous allez renoncer au lieu d’agir. 

Parfois, vous avez essayé de nouvelles choses. 

C’est d’ailleurs très fréquent chez les personnes qui ont une multitude de centres d’intérêts.  

Mais vos actions se sont évaporées au bout de quelques jours. 

Si vous êtes dans une inertie, c’est que peut-être ça vient toucher à un problème qui est plus profond et qui est lié aux émotions et à la confiance en soi.

“j’ai encore abandonné..”

“je ne suis pas capable, pourquoi les autres y arrivent et pas moi?”

“je n’y arrive pas..”

Fort heureusement rien n’est figé ! D’ailleurs, rien que de se le dire, ça rassure.

Quelle place à notre égo dans notre vie ?

Nous avons tous 1440 minutes à vivre par jour. 

Chacun d’entre nous à exactement ce temps imparti.

Mais nous allons tous l’utiliser différemment.

Et vous, comment utilisez-vous votre temps ?

Et surtout, quelle place occupe votre égo dans votre journée ? 

L’égo, vous savez, c’est la partie à coloration négative qui est en nous.  

Voici quelques exemples éloquents :

“je prends le pouvoir, j’ai raison. “

(C’est d’actualité)

“Je détruis l’autre parce que je suis frustré(e). “

Posez-vous maintenant ces questions. 

Vous allez voir, elles sont très ouvertes et terriblement efficaces pour vous soulager vis à vis de cette question plombante d’égo. 

“Combien de temps allez-vous prendre pour convaincre les autres qu’ils ont tort, pour amener du négatif, nourrir le négatif dans votre vie, être dans “c’est la faute de”

“En une journée, qu’allez-vous faire consciemment, inconsciemment qui va nourrir votre égo ?”

Il y a des gens qui vont passer une heure, deux heures de leur journée à être dans leur égo. 

La conséquence de tout ça c’est que leur temps n’aura pas été utilisé pour autre chose. 

L’égo ne va pas vous aider dans la réussite de vos objectifs, au contraire, il va vous en éloigner. 

J’irai même plus loin, il va vous prendre tellement d’énergie que  vous n’en aurez plus pour le reste. 

La procrastination : un manque de confiance en soi ?

Si vous avez tendance à procrastiner régulièrement, interrogez-vous sur votre environnement passé et actuel. 

Dans quel environnement avez-vous vécu ? 

Comment est votre environnement actuel ?

Si vous avez vécu dans un environnement porteur, que vous avez été soutenu, qu’on vous a laissé votre place, vous allez être plus favorable à la confiance en soi

A l’opposé, si votre environnement a été difficile, que vous vous êtes senti profondément seul(e), bien souvent, vous n’allez pas vous sentir capable et vous allez être coincé dans vos propres limites. 

“J’ai vécu cette ambiance là”

“C’était comme ça chez moi”

L’environnement que vous avez dans votre présent proche va aussi agir sur votre confiance. 

Notre cerveau a cette fâcheuse tendance à recréer les ambiances qu’il connaît, tout simplement parce que c’est familier. 

Si on vous a régulièrement répété que vous n’étiez pas capable, que ce n’était pas à votre portée, votre cerveau l’a sans doute ancré. 

Donc inconsciemment, il va vous faire ressentir ce que vous connaissez déjà..

Évitez le sur place grâce à ma stratégie Step by step.

La meilleure stratégie pour passer à l’action durablement est de faire un pas maintenant et ensuite le pas suivant. 

Quel que soit l’endroit ou vous êtes sur votre chemin, vous pouvez toujours faire un pas pour avancer. 

Faites ce pas, concentrez-vous dessus et ensuite faites le pas suivant. 

C’est ça l’action et c’est ce qui va vous permettre de rester dans une bonne énergie et d’éviter de faire du « sur place ». 

Quel pas pouvez-vous faire maintenant qui vous rapprocherait de votre objectif ?

Un pas que vous auriez envie de faire, qui agit sur votre plaisir et qui ne déclenche pas de résistance ?

Ça va vous donner une dynamique, un mouvement et le pas suivant va apparaître plus facilement et va s’enclencher. 

Il faut que dans chaque journée, et c’est un point crucial, il y ait un pas vers votre objectif.

Essayez de vous coucher en ayant fait au moins un pas vers votre objectif. 

Un pas c’est une action. Là, ici et maintenant

Votre énergie, le remède anti-procrastination ?

La notion d’énergie est centrale en Gestalt

Mais avant cela, je vous invite à accepter toutes vos sensations, permettez-leur d’être là. 

Qu’elles soient agréables ou désagréables. Elles font partie de vous. 

Soyez dans l’intention de vous accepter vous-même, complètement. 

Conscientisez vos pensées, comment est-ce que vous-vous parlez ? 

Focalisez-vous sur ce qui vous donne de l’énergie et ce qui fait monter votre énergie.

Votre énergie c’est vous, elle est dans votre zone d’influence, elle vous appartient. 

Trouvez une petite action que vous ferez facilement, avec plaisir. Faites un petit pas, l’un après l’autre, à votre rythme. 

Dans l’école, nous apprenons à nos élèves à conscientiser leur pensées et à mettre la priorité sur ce qui est important pour eux. 

Cela fait partie de leur transformation. Ils sont plus alignés avec eux-même et plus apaisés. 

Je vous laisse regarder le témoignage de certains d’entre eux en cliquant ici

On parle de nous aussi dans la presse, comme dans cet article de Forbes

Si vous voulez avoir plus d’informations sur nos formations, sur notre école, ou qu’on vous aide dans la réalisation de vos objectifs,  je vous invite à prendre un rendez-vous avec un de nos conseillers pédagogiques. 

Ils répondront à toutes vos questions. 

Peut-être que cela pourrait-être votre premier pas ?

J’écris régulièrement sur le blog. Je vous invite à lire mes autres articles qui parlent de Gestalt et de développement personnel :

Pourquoi c’est pas simple de se sentir légitime ?

Savoir dire non pour dire de vrais oui

Je m’oublie dans les relations

3 principes à appliquer pour être et rester dans l’abondance

Partagez moi vos ressentis à la lecture de cet article, en bas dans les commentaires. 

J’adore vous lire 🙂

Showing 4 comments
  • Nadège M.
    Répondre

    Très bel article. J’ai bien aimé cette notion d’énergie pour rester motiver. Les recommandations de lecture à la fin du blog sont bienvenues. Merci beaucoup.

    • Aurelie pour l’École Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci pour votre chaleureux commentaire

  • Melodie
    Répondre

    Merci pour cet article. J’ai beaucoup appris en vous lisant.

    • Aurelie pour l’École Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Nous sommes ravis que l’article vous ait plu. Merci pour votre message.

Laissez un commentaire

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.