ClickCease

Les 9 clés essentielles pour réussir vos examens

Dans notre école, Pour devenir praticien(ne) ou thérapeute, vous allez passer des examens avec un de nos formateurs. Ce qui donne de la valeur à votre cycle d’étude.

En deuxième ou en troisième année, vous pouvez passez votre niveau 1 qui est une synthèse des concepts que vous avez appris lors de la première année. 

Après avoir terminé la troisième année, vous passez votre niveau 2 qui regroupe l’ensemble de ce que vous avez vu en deuxième et en troisième année. 

Quand les formateurs auront validé vos 2 niveaux, vous pourrez commencer à exercer en tant que praticien(ne), après avoir présenté un projet professionnel et avoir eu l’approbation de la commission de certification.

Ce que je constate au fil des années, c’est que les examens, au delà d’un contrôle des connaissances, sont souvent vécus comme un défi personnel.

L’idée d’être évalué et jugé sur ses connaissances et ses capacités d’intégration peut être stressante. 

Je sais qu’en ce moment beaucoup d’étudiants se sont inscrits pour passer les différents niveaux. 

Notre but c’est de vous voir réussir. Quand nous validons vos examens, c’est avec un grand OUI.

Pour nous, vous avez compris et intégré les concepts de la Gestalt et vous pouvez les appliquer sur d’autres personnes.

Nous avons synthétisé pour vous les 9 meilleures clés pour vous voir réussir vos examens dans l’école. 

Sans plus attendre, les voici. 

Fixez la date : réservez votre créneau de passage d’examen

Dans notre école, rien n’est imposé comme cela peut l’être à l’université ou dans d’autres écoles.

C’est vous qui choisissez la date et le lieu de vos examens (vous pouvez même les passer par visio). 

Ce qui compte, c’est que vous vous sentiez prêt(e). 

Régulièrement, les formateurs ouvrent des dates. Vous pouvez les consulter grâce à un lien privé qui vous a été envoyé (ou qui va l’être).

Gardez bien précieusement ce lien. 

Quand vous êtes prêt(e) à réviser, fixez votre créneau de passage d’examen. 

Il est important de gérer le stress et l’anxiété avant un examen, et d’avoir un bon plan d’étude et une bonne gestion du temps pour vous assurer que vous avez couvert tout le contenu et que vous avez suffisamment de temps pour réviser.

Prévoyez
 donc un temps de révisions qui est juste pour vous, ne soyez pas trop ambitieux si vous avez un agenda personnel ou professionnel très chargé.

Maintenant que vous avez votre date d’examen planifiée, votre cerveau est conditionné pour mettre en application la prochaine clé :

Elaborez le rétro-planning de vos révisions

Faites un rétroplanning en partant de la dernière semaine de vos révisions. 

Imaginons que vous vouliez passer votre examen fin Mars. 

Commencez votre planning en partant de la dernière semaine de Mars et remontez jusqu’à la date du commencement de vos révisions. 

Le but c’est d’avoir votre objectif final en tête : 

Qu’est-ce qu’il me faut pour atteindre mon objectif de réussite aux examens ? “

Voici un exemple de rétroplanning sur 2 mois :

– Huitième semaine : Dernière révision de synthèse sur tous les thèmes.

– Septième semaine :  Révisions du thème de l’ éthique et de la déontologie

– Sixième semaine : Révisions du thème sur la relation thérapeutique

– Cinquième semaine : Révisions du thème sur le cycle de l’expérience

– Quatrième semaine  : Révisions du thème sur les types d’estime de soi

– Troisième semaine  : Révisions du thème sur l’enjeu d’estime de soi

– Deuxième semaine : Révisions du thème des types d’attachement

– Première semaine  : Révisions du thème sur l’enjeu d’attachement

Certaines personnes pourront réviser un thème par semaine comme dans cet exemple.

D’autres auront besoin de plus de temps pour réviser un thème.

Écrivez vos fiches de révision

Reprenez vos cahiers et vos cours.

Choisissez un thème. 

De quoi vous rappelez-vous ? 

Faites une fiche et écrivez l’essentiel du cours et de ce que vous pensez être important. 

C’est important de faire vos propres fiches. 

Vous pouvez dessiner certains schémas pour mieux vous les approprier ou formuler vos propres phrases ou exemples pour mieux intégrer les concepts. 

Gardez en tête qu’il est important de ne pas changer le nom des concepts.

Vous pouvez utiliser vos propres phrases pour les expliquer mais restez précis.

Vous serez noté(e) sur ce critère de précision (voir clé numéro 5)

Révisez doucement et régulièrement

Essayez plutôt de vous allouer un temps de révision d’une heure par jour plutôt que 8h consécutives le même jour.

En révisant intensivement au dernier moment, votre cerveau va avaler les concepts mais il n’aura pas le temps de tout intégrer.

C’est ce qu’on appelle le « par cœur » que très souvent on oublie une fois l’examen passé.

Le but de vous faire passer un examen, c’est que vous ayez intégré les concepts de la Gestalt.

Vous allez les réutiliser dans votre pratique de tous les jours. 

Ce n’est pas du « par-cœur ». 

Entraînez-vous à être synthétique comme pour l'examen et à utiliser le bon vocabulaire.

L’examen du niveau 1 dure en moyenne  20 minutes.

Celui du niveau 2 dure entre 30 et 45 minutes. 

Les 2 sont des examens qui se passent à l’oral.

Vous êtes interrogé(e) par un formateur pour le niveau 1.

L’examen 2 est passé devant 1 jury constitué d’un formateur et de un ou deux Gestalt-praticiens ; le jury délibère et vous donne le résultat ensuite.  

Pendant l’examen, vous devez être synthétique puisque vous devez parler des différents points dans le temps imparti, et croyez-moi, cela passe vite.

Nous ne vous demandons pas de réinventer les mots de la Gestalt. Un vocabulaire avec des mots spécifiques est utilisé dans un contexte particulier, et être capable de les utiliser correctement démontre une compréhension plus profonde de la matière.

De plus, dans certaines matières telles que la science ou la psychologie, l’utilisation d’une terminologie spécifique est essentielle pour communiquer ensemble et bien se comprendre.

Conclusion : soyez précis(e) et concis(e).

Exercez votre compétence réflexive

Faites des liens entre vos connaissances théoriques et les expériences que vous traversez.

Pensez à vous appuyer sur vos propres expériences émotionnelles ou prises de conscience pour illustrer la théorie. 

C’est important pour les examinateurs de sentir que vous avez intégré et que vous allez incarner la théorie pour dépasser le par cœur.

De plus l’intégration permet aux élèves d’aller au-delà de la simple mémorisation et de développer une compréhension plus profonde de la matière. Cela les aide également à appliquer les connaissances dans des situations réelles.

Utilisez la puissance du cerveau collectif en révisant en groupe

Entraînez-vous à l’oral avec d’autres élèves de votre promotion à répondre aux questions, à présenter les concepts de Gestalt, et à mettre en mots simples ce que vous avez appris tout au long de vos années de formation…

La révision de l’examen avec un groupe permet de discuter et de partager différentes perspectives, ce qui peut vous aider à mieux comprendre la matière et à identifier les domaines dans lesquels vous avez pu commettre des erreurs.

Collaborer avec les autres peut vous aider à apprendre plus efficacement et à mieux retenir les informations.

Réviser l’examen avec d’autres personnes peut aider à réduire l’anxiété liée au test et le sentiment d’isolement, car vous pouvez discuter de vos préoccupations et de vos sentiments avec d’autres personnes susceptibles de ressentir des émotions similaires.

Il est important de noter que le groupe doit être respectueux, et que l’objectif est d’apprendre et non de comparer ses performances.

 

Si vous avez un doute sur la théorie, demandez à un formateur

C’est notre rôle en tant que formateurs de vous aider, de vous aiguiller.

N’hésitez surtout pas à nous contacter pour éviter les erreurs en série des élèves qui révisent ensemble. 

Dès qu’un point n’est pas tout à fait clair, vérifiez-le. 

Anticipez avec joie votre passage d’examen

Voyez-le comme un temps relationnel privilégié que vous allez avoir avec un formateur. 

Nous ne sommes pas là pour vous “piéger” mais pour parler avec vous de la Gestalt, de cette méthode qui nous unit. 

Nous voulons tout simplement nous assurer que les concepts ont bien été intégrés et que vous savez mettre en avant vos compétences pour recevoir des clients dans votre cabinet 🙂

Visualisez votre examen comme une étape dans votre chemin de transformation.

Et aussi en cas de refus de notre part, il est important aussi de vous rappeler que tout le monde fait des erreurs et « rate » des choses à un moment donné.

Ce n’est pas une mesure de l’estime de soi, mais plutôt une occasion d’apprendre encore mieux et de progresser encore plus vite.

Maintenant vous êtes prêt(e) à passer l'examen!

Vous avez mis en place toutes vos révisions et vous connaissez votre sujet. 

Si vous passez le niveau 2, n’oubliez pas que vous avez suivi un grand nombre
de week-ends de stage, des résidentiels, des practicums.

Un point essentiel : Être évalué signifie être observé sur vos connaissances dans un domaine ou un sujet spécifique. Ce n’est pas vous en tant que personne qui est évalué. Cela signifie que vous n’êtes pas jugé sur vos qualités, vos traits de personnalité, sur qui vous êtes, mais bien sur votre intégration des cours.

Préparez-vous aussi à l’idée que nous pouvons vous dire oui ou non, et que si c’est non, ce n’est pas un échec, c’est une occasion de grandir, n’abandonnez pas, prenez un temps pour intégrer et réfléchir à une nouvelle stratégie de révision.

La possibilité que nous avons de vous dire non est aussi le gage que nous pouvons vous dire un grand OUI.

Un dernier conseil que je donne à chacun de mes élèves, faites une visualisation de ce grand OUI et méditez pour vous recentrer sur vous juste avant de passer l’examen. 

Est-ce que cet article vous a plu  ?

Dites moi tout dans les commentaires. 

Je lis chacun de vos messages

Showing 11 comments
  • VAUTROT
    Répondre

    Bonjour Arnaud

    Merci pour ce partage je pense rarement à faire un rétro planning, je vais le mettre en place ainsi que le grand OUI.
    Cordialement Lionel

  • FLAUTRE
    Répondre

    Bonjour Arnaud,
    Je vous remercie de l’attention particulière que vous portez aux apprenants.
    Voici, l’item qui me touche le plus :
    Anticipez avec joie votre passage d’examen.
    Je vous souhaite une belle journée.
    Claire

  • Perotti-Valle
    Répondre

    Merci pour cet article qui apporte Clarté et Réconfort.
    Le processus donne du sens.
    Chaque clé active ma motivation.
    Je me sens soutenue et accompagnée vers la réussite !

  • Babiloni Sandra
    Répondre

    Un grand Merci Arnaud pour ces conseils qui sont rassurants et bien utiles. Ce passage d’examen est à la fois stimulant mais tout aussi stressant, cependant les outils de la Gestalt devraient m’aider à surmonter ça 😉

  • Rey
    Répondre

    Merci et bravo pour ce mail vous devriez conseiller les enseignements classiques de la scolarité

  • louargant
    Répondre

    bonjour arnaud
    ce mail est arrivé à point
    merci
    cela me fait du bien et cela m’allège d’un poids que je me mets par manque de confiance
    merci
    codialement
    carole

  • Babin-Véron Céline
    Répondre

    Bonjour Arnaud (et à l’équipe !)
    Merci pour cet article venant accompagner les élèves de l’IFAS, dont je fais partie 🙂
    je trouve cela stimulant et soutenant.
    Pour ma part, cela vient conforter mes objectifs 2023 (merci aussi pour la conférence de début d’année): réussir la certification de GP3 et obtenir accord pour débuter cette nouvelle activité de Gestalt-praticienne d’ici la fin de l’année.
    Parmi les clés proposées, je retiendrai pour moi le « réviser doucement et régulièrement »; « s’entraîner à être synthétique »; « exercer ma compétence réflexive ». Ce sont les trois points sur lesquels je vais me centrer tout au long de cette année 3.

  • Markgraf
    Répondre

    Bonjour Arnaud
    Merci beaucoup pour ce message très utile, pratique et chaleureux:)
    Pour ma part je ressens une joie à l’idée du passage de l’examen de première année:)
    Il s’agit pour moi d’un moment d’expression dynamique et de réalisation de ce qui a été intégré ou qui reste encore à comprendre.
    Deux questions me viennent :
    Doit on se souvenir des exercices associés à la théorie?
    Y a t il y endroit web où poser les questions aux formateurs et obtenir les réponses? (Et ainsi profiter des questions des autres).Sinon puis-je avoir les coordonnées des formateurs?
    Merci par avance de ton retour
    Carine

  • Julia
    Répondre

    Quel bel article ! Exactement ce qu’il me faut pour réviser. Un grand merci pour cette contribution. C’est très éclairant et très bien rédigé.

  • belliardo
    Répondre

    Un grand Merci tres enrichissant et utile, j anticipe la joie de reussir l examen avec confiance , clarte, succes
    Brigitte

  • FLORENCE MAITRE
    Répondre

    Bonjour Arnaud, bonjour à l’équipe des formateurs mais pas que …

    Je vous remercie tous pour ces articles aidants et réconfortants.
    J’avoue que les examens sont stressants, la préparation telle que vous la proposez sera un atout facilitateur et je retiens le grand OUI en soutien.
    Merci beaucoup !
    Belle et heureuse année 2023 !
    Florence

Leave a Comment

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.