Psychiatre : mieux comprendre ce métier

Un médecin psychiatre est un spécialiste de la santé mentale des individus. Il évalue et traite les maladies et/ou troubles mentaux. Pour ce faire, il peut travailler en association avec d’autres professionnels de santé comme les médecins généralistes, les psychologues et autres professionnels.

Du fait de sa formation médicale générale et de sa compréhension approfondie de la santé mentale, il pourra établir des diagnostics, demander des examens physiologiques et prescrire des médicaments si besoin. Il y a parfois une confusion entre le métier de psychiatre et celui de psychologue ; ils se ressemblent et parfois s’assemblent, mais ce sont deux pratiques bien distinctes.

Quelles sont les différences entre psychiatre et psychologue ?

Premièrement, les psychiatres ont suivi une formation médicale et obtenu un diplôme de docteur en médecine. Par la suite, ils se sont spécialisés en santé mentale.
Les psychologues ont également fait des études universitaires longues (Licence + Master), mais ils ne sont pas médecins.

Deuxièmement, en psychiatrie, les praticiens sont habilités à prescrire des médicaments, voire une hospitalisation, tandis que les psychologues ne le peuvent pas.

Troisièmement, les psychiatres posent des diagnostics et gèrent la mise en place des traitements et des  dispositifs thérapeutiques pour les maladies mentales plus complexes.
Le psychologue peut se spécialiser dans le diagnostic et le traitement des maladies mentales et sera, dans ce cas, appelé psychologue clinicien, mais il ne sera pas médecin. Lorsqu’il pratique la psychothérapie, il agit essentiellement sous plusieurs formes – principalement la parole, mais aussi les jeux de rôles, l’art, etc. Son accompagnement sera très adapté pour les personnes souffrant de dépression légère, de troubles du comportement, d’anxiété, ou ayant des difficultés d’apprentissage.
Leur formation, les traitements et les conditions d’application en santé mentale sont donc partiellement différents.
Pour découvrir le métier de psychologue, vous pouvez vous rendre sur cette page où vous trouverez toutes les informations nécessaires : psychologue.

Généralement, les médecins psychiatres peuvent prodiguer des soins généraux ainsi que vérifier les effets d’un traitement médicamenteux.
Qu’ils travaillent en ville ou dans les institutions, ils sont compétents pour traiter les personnes qui souffrent de troubles très complexes comme la schizophrénie, la dépression grave, les troubles bipolaires, les pensées suicidaires avec intention à passer à l’acte, etc.
Les psychologues se concentrent essentiellement sur les personnes dont l’état peut être amélioré par des thérapies psychologiques, comme par exemple la Gestalt-thérapie, dont vous trouverez un aperçu sur cette page : Gestalt-thérapie.

Ils sont parfois amenés à travailler ensemble dans le cadre d’une équipe de santé mentale ; le psychiatre peut établir un diagnostic initial, puis adresser la personne à un psychologue pour un suivi plus adapté.

Pour consulter un psychiatre, vous devez au préalable vous adresser à votre médecin généraliste.
Votre situation étant unique, ce dernier pourra vous adresser soit à un psychiatre soit un psychologue, ou les deux si besoin est.

Quels sont les champs d’expertise d’un psychiatre ?

Il travaille aussi bien dans le public que dans le privé, dans les hôpitaux, en clinique, dans les institutions, ou exerce en cabinet.
Il est également habilité à enseigner à l’université, et joue un rôle essentiel dans la recherche et le développement des soins de santé mentale.
Il traite toutes les maladies mentales, les troubles émotionnels mettant ou non votre vie ou celle d’autrui en danger, et les comportements dysfonctionnels, qu’ils soient épisodiques ou persistants.

Il élabore un plan complet et fournit les traitements adaptés, à court ou long terme selon le besoin du patient. Il travaillera en partenariat avec vous, mais aussi avec votre famille si nécessaire, et d’autres professionnels agréés.

La psychiatrie, c’est avant tout une écoute attentive et sensible des pensées et sentiments personnels de chacun ; ainsi il sera plus aisé de comprendre votre état mental et de travailler en synergie avec vous pour identifier les causes de votre mal-être et établir un plan curatif approprié à votre situation.
Les traitements peuvent comprendre des psychotropes, la psychothérapie, mais aussi des interventions sur le plan social.

Le psychiatre est expert dans l’évaluation de tous les symptômes physiques et mentaux.
Dans le cadre de son exercice, il peut délivrer des soins en urgence, prescrire des médicaments particuliers, vous aider sur le long terme, fournir des conseils adaptés à votre situation.
Il peut également travailler avec votre ou vos partenaires, votre entourage, dans le cadre d’une thérapie commune, donner un  deuxième avis aux médecins et professionnels qui vous suivent, vous référer à d’autres praticiens ou vous hospitaliser si nécessaire.

Quelles sont généralement les raisons pour une consultation psychiatrique ?

Les plus courantes sont les problèmes causés par des changements majeurs dans votre vie, le stress, l’anxiété, la peur, la dépression ou la mauvaise humeur chronique, l’euphorie anormale, les pensées suicidaires, les envies de blesser une personne ou vous-même, les pensées négatives, l’hyperactivité, les obsessions, l’insomnie, l’incapacité à vous détendre, la nervosité, les hallucinations, la paranoïa, les illusions, les détériorations spatiales et temporelles, les addictions diverses, la violence, mais aussi des troubles qui commencent dès le plus jeune âge comme l’autisme, l’anxiété ou les déficiences intellectuelles.

Il sera d’une aide particulière si votre cas est difficile à diagnostiquer, ou trop complexe et ne répond pas au traitement de votre généraliste.

Quelles sont les approches thérapeutiques utilisées en psychiatrie ?

Il faut savoir que lors d’une séance, votre psychiatre ne vous proposera que des traitements qui ont été validés en termes d’efficacité et de sécurité.
Ci-dessous quelques exemples de thérapies :

la pharmacothérapie

C’est un procédé très utilisé en psychiatrie ; le praticien a une connaissance approfondie des propriétés et des effets psychoactifs de chaque médicament.
Il devra vous expliquer le mécanisme d’action de la molécule ainsi que son cheminement dans votre corps.
Les médicaments psychotropes  utilisés en psychiatrie sont classés en cinq groupes : antipsychotiques (ou neuroleptiques), anxiolytiques (ou tranquillisants), antidépresseurs, hypnotiques (ou somnifères), stabilisateurs de l’humeur (ou thymorégulateurs).
Pour trouver la bonne combinaison, il faut du temps et parfois beaucoup d’ajustements.

la psychothérapie

Aujourd’hui, en cas de prise de médicaments psychotropes, les protocoles de soin prescrivent de suivre en parallèle une thérapie pour une efficacité optimum.

Il s’agit de vous rencontrer, d’établir un contact dans un cadre sécurisant, et d’échanger sur votre situation, vos problèmes, vos comportements, vos relations et vos sentiments divers.
Tout ceci dans le but de trouver une solution en explorant divers schémas internes et externes en relation directe avec votre comportement.
En fonction de l’approche thérapeutique vous pouvez rencontrer votre thérapeute de manière ponctuelle ou en continu ; en groupe ou individuellement.

la Gestalt-thérapie

La Gestalt-thérapie, qui fait partie des thérapies humanistes, est aussi une rencontre ;  thérapie du contact et de la relation, elle est idéale pour travailler les problématiques relationnelles, qui représentent l’essentiel des demandes de consultation. Elle s’intéresse à tout ce qui constitue une personne : les niveaux corporel, émotionnel, mental, et les questions existentielles. C’est une thérapie unifiante, qui cherche des ajustements ici et maintenant, en faisant des liens avec l’histoire de la personne. Elle vise à une transformation de fond des schémas qui nous limitent, nous empêchant de vivre dans le bien-être et de réaliser notre plein potentiel.

Comment devenir psychiatre ?

Après le baccalauréat, de préférence scientifique, il faut suivre le parcours spécifique d’accès aux études de santé, puis faire les études polyvalentes de médecine (6 années, dont 3 ans d’externat). Au bout de ces années, vous passerez un concours afin de choisir votre spécialité et obtenir votre diplôme de docteur en médecine. C’est l’internat, qui dure entre 3 et 6 ans selon les spécialités, et est jalonné de nombreux stages pratiques.
Comptez une dizaine d’années pour pouvoir exercer.

Dans quel domaine le psychiatre pourra-t-il exercer ?

Sa spécialisation permettra au médecin psychiatre de se concentrer sur des domaines spécifiques.
Il y a la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (la pédopsychiatrie), la psychiatrie gériatrique, légale (dans un contexte judiciaire ou correctionnel), l’addictologie, la neuropsychiatrie, la médecine professionnelle (dans le cadre du travail), et la psychosomatique.
Le psychiatre est également habilité à mener des entretiens thérapeutiques dans le cadre d’une psychothérapie.

Quelles sont les responsabilités de votre psychiatre psychothérapeute ?

Quelle posture attendre de votre psychiatre psychothérapeute ?
Médecin, il fera de vos soins une priorité ; il sera compétent, toujours informé des dernières nouveautés dans son domaine, honnête, ni trop familier, ni trop distant avec vous, digne de confiance, intègre, discret, et exempt de tout jugement à votre égard ou votre situation.
Il devra respecter un cadre de confidentialité pour vous protéger ainsi que votre vie privée, mais si vous êtes exposé à un risque imminent de préjudice grave et que vous ne suivez pas le traitement donné, alors et seulement dans ce cas et dans des cas similaires, il pourra agir contre votre volonté.
Il garde la responsabilité éthique et légale de protéger vos droits.

Si vous êtes décidé à prendre rendez-vous, voici quelques informations utiles !

Si vous éprouvez un peu d’anxiété avant votre premier rendez-vous, sachez que c’est tout à fait normal !
Vous pensez peut-être que vous avez trop de problèmes ou que votre situation est si compliquée que personne ne peut vous aider.

Dites-vous que votre psychiatre, qu’il soit prescripteur ou psychothérapeute, est un professionnel expérimenté, et qu’il est compétent pour vous aider dans votre demande.
Il va tout d’abord se concentrer sur vous et vous aider à gérer l’anxiété qui vous habite.

Avant votre rendez-vous, il est important de vous préparer de manière autonome.
Faites une liste de tout ce que vous ressentez, notez votre propre perception de vous-même et de votre situation, comment votre comportement affecte votre vie, ainsi que toutes les questions que vous voudriez poser à votre médecin.
Ne mettez aucune étiquette sur ce que vous ressentez, laissez le praticien le faire avec vous.
Assurez-vous d’écrire vos sentiments et pensées sans chercher à leur donner une explication.

Donnez cette liste à votre médecin et gardez une copie pour vous.
Ainsi, vous pourrez examiner cette liste ensemble et de votre côté vous pourrez observer l’avancée de votre guérison au quotidien, au fil de votre travail ensemble.

Après votre rendez-vous, faites un bilan personnel de votre visite, et notez les points que vous voudriez éventuellement aborder lors de votre prochaine visite.
Demandez-vous si le praticien vous convient et s’il est adapté à votre cas personnel.
Il est important d’établir une relation de confiance entre vous, pour que vous sentiez que vous êtes avec le praticien qui vous convient le mieux en tant qu’individu.

Quelle que soit la raison pour laquelle vous demandez de l’aide, il est important de savoir à quoi vous attendre pendant votre séance.
Pour commencer, le thérapeute vous posera des questions sur vous et votre vie afin d’évaluer votre situation de manière globale.
Il vous demandera sûrement le motif de votre consultation dans le cas où la demande viendrait directement de vous.
Il doit comprendre les problèmes en surface avant de les aborder de manière approfondie, et savoir si vous avez d’autres symptômes de votre problème dont vous ignoriez l’existence.

N’oubliez pas que la thérapie est un travail d’équipe et qu’il faut être actif et non passif dans votre séance.
Pour mieux comprendre ce qui vous arrive, soyez ouvert et honnête avec votre thérapeute, mais surtout avec vous-même.
N’hésitez pas à poser des questions sur ce qui vous passe par la tête et assurez-vous de bien comprendre ce que vous dit le thérapeute. Vérifiez si besoin est.
Il apprendra autant de vos réflexions que vous apprendrez des siennes.
De cette manière, le processus de guérison sera optimal.
Soyez cependant réaliste, la thérapie est parfois longue et n’est pas une solution rapide.

Pour conclure cet article !

Le médecin psychiatre travaille surtout avec des personnes en souffrances et dont les besoins sont grands, que la personne en soit consciente ou non.
Son rôle est de fournir une évaluation et un traitement efficace et sûr en utilisant une gamme de thérapies diverses. Venir en aide aux autres est sa priorité.

Si vous ne souhaitez pas devenir psychiatre ou psychologue mais vous souhaitez découvrir le merveilleux métier de thérapeute, vous informer ou tout simplement élargir votre champ d’expertise, n’hésitez pas à consulter cette page dédiée à la Gestalt, une thérapie qui se concentre essentiellement sur vous : formation de gestalt praticien.

Showing 5 comments
    pingbacks / trackbacks

    Leave a Comment

    Contactez-nous

    Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

    Wébinaire Exclusif

    Comment devenir un bon thérapeute

    avec Arnaud Sébal

    Directeur de l'Ecole Humaniste de Gestlat
    close-link