Chat with us, powered by LiveChat

Les relations conscientes

Nos relations, chemin de notre Être

Les relations conscientes sont un vaste sujet, en lien avec l’éveil de l’être.

Chaque fois que nous faisons une rencontre, c’est comme si l’on était sous un immense ciel étoilé, et qu’il s’y rajoutait une étoile de plus. C’est que notre être, dans son cheminement, utilise les rencontres avec autrui comme un extraordinaire moyen de rencontrer et de découvrir sa propre nature. Il y a dans chaque rencontre un enjeu très important, car on ne devient qui l’on est que dans le contact avec les autres.

L’autre est un miroir extraordinaire.

Les relations conscientes, c’est avant tout être conscient de tout cela, conscient de ce qui se passe vraiment au-delà des apparences, conscient de ce que l’autre me donne, conscient de l’information qu’il me transmet, conscient du cadeau qu’il me fait dans la relation (et, paradoxalement, surtout quand cela se passe mal !).

Il est important de regarder notre vie dans cette perspective globale de l’être, comme un tout. Rien n’est hasard, toutes les rencontres que nous avons faites depuis notre enfance font sens, et suivent une trame.

Le bonheur, c’est précisément avoir cette vision vaste et globale de notre vie, la voir comme un tout et non plus comme une succession de petites séquences isolées.

Le but du travail thérapeutique est de nous amener à cette conscience-là, qui rend la vie passionnante, en reprenant tous les éléments isolés pour qu’ils s’articulent, pour qu’ils prennent sens.

 

Ce qui distingue une relation consciente d’une relation non consciente :

La caractéristique de la relation non consciente, c’est-à-dire la relation ordinaire, c’est qu’on est focalisé sur soi. Ce qui compte c’est soi, ses propres besoins. Les besoins de l’autre ne sont pas dans le champ de conscience. Les sentiments dominants sont la frustration, l’insatisfaction, le jugement, la critique, la non écoute de l’autre.

 

Dans la relation consciente on est centré (bien sentir la différence avec « focalisé ») à la fois sur soi-même, sur l’autre et sur la relation, tout en restant dans la fluidité, la légèreté et la spontanéité. L’autre existe, et il est aussi important que nous dans l’histoire.

Les notions de centrage, de respect, d’écoute, d’accueil et de partage sont essentielles dans la relation consciente.

La relation consciente ouvre au bonheur.

 

Arnaud Sébal

Juillet 2000

 

 

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.