Chat with us, powered by LiveChat

Formation Psychologue : comment devenir psychologue ?

Le nombre de psychologues en France a purement et simplement triplé au cours des 15 dernières années. Cependant, beaucoup de gens n’arrivent pas encore à comprendre toutes les subtilités de ce métier ni sa différence avec les autres professions qui s’occupent des maux de l’esprit. De plus, les psychologues interviennent dans un grand nombre de secteurs, tant publics que privés.
Voici donc ce qu’il faut savoir sur le métier de psychologue.

Qu’est ce qu’un psychologue ?

Il existe un grand nombre de psychologues dans notre société actuellement. Il est assez difficile de donner une définition globale car il existe de nombreuses spécialités dans ce corps de métier.

Cependant, il faut savoir que le psychologue est là principalement pour permettre à ceux qui viennent le voir de soigner leur difficultés psychiques, telles que le stress, l’anxiété, les phobies, les troubles du comportement, les dépressions, etc.

Le but d’un psychologue n’est pas d’apporter des réponses toutes prêtes à ses patients, il est principalement là pour proposer son écoute.

Il doit, avec les moyens dont il dispose, amener la personne à trouver les réponses par elle-même et faire ressortir les maux du passé qui semblent souvent anodins et que le patient refoule au fond de lui.

La psychologie est une science assez difficile car elle ne s’appuie pas sur quelque chose qui se voit et le fonctionnement de la psyché est particulièrement complexe.

Les moyens à disposition des psychologues

Pour réussir sa mission, le psychologue doit :

  • Faire une première analyse basée sur une évaluation psychologique qui lui permettra de faire un diagnostic. Ce diagnostic sera le point de départ.
  • Proposer une aide adaptée aux différents publics et s’engager à soulager les maux de ses patients.
  • Proposer des soins adaptés au travers de psychothérapies individuelles ou collectives selon les besoins des patients.
  • Faire l’intermédiaire entre les différents spécialistes qui peuvent entourer le patient.
  • S’assurer du suivi de la thérapie et de ses progrès.
  • Mettre en place les activités qui permettront au patient de s’épanouir.

Il est important aussi que le psychologue continue de se former au travers de colloques ou d’articles afin de proposer une aide toujours plus en accord avec les avancées de la recherche et le monde actuel.

Les différents types de psychologues

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il existe différents types de psychologues :

  • Les psychologues cliniciens : ils interviennent dans divers secteurs puisque cette catégorie englobe les psychologues qui travaillent auprès des enfants, que ce soit en crèche, en PMI, au service d’aide à l’enfance, les psychologues qui travaillent dans les hôpitaux et dans les services spécialisés mais aussi les psychologues qui travaillent pour la justice, pour la réinsertion par exemple ou pour pratiquer des expertises.
    De nombreux psychologues cliniciens sont également installés en libéral.
  • Les psychologues sociaux : ils travaillent généralement dans les services des Ressources Humaines et accompagnent les salariés.
  • Les psychologues scolaires : ils interviennent auprès d’un public d’écoliers, de collégiens, de lycéens, et généralement ils dépendent de l’éducation nationale.
  • Les psychologues cognitifs : ils sont spécialisés dans l’étude du comportement, on peut les retrouver dans le monde de la publicité, du marketing, des sondages, etc.
  • Les psychologues du travail : ils interviennent pour le recrutement du personnel, le suivi de carrière, la gestion du stress, aident lors de restructuration de l’entreprise et peuvent aussi intervenir pour les campagnes marketing…

Il existe aussi les neuropsychologues qui interviennent généralement dans le cadre socio- médical et qui sont spécialisés dans l’étude des troubles qui entourent le système nerveux.

A ne pas confondre avec le psychiatre dont le métier est d’évaluer les troubles mentaux liés à des problèmes de santé psychique et parfois neurologique. Pour plus d’information sur les différences, veuillez consulter cet article  sur la différence entre le psychologue et le psychiatre.

Que dois-je faire pour devenir psychologue ?

 Le métier de psychologue nécessite des qualités de base.

Il ne faut pas oublier qu’un psychologue est souvent en contact avec un public en souffrance morale, psychique et mentale, ce qui peut créer des situations assez intenses. Un psychologue doit donc avoir un très bon sens de l’écoute. Mais ce n’est pas la seule qualité que l’on doit pouvoir espérer trouver chez un psychologue. Il doit aussi faire preuve de compréhension, et être capable de comprendre la détresse de son patient. Il doit être avenant et donner envie aux gens de parler, de se confier, et avoir un côté rassurant qui permettra aux personnes qui iront le voir de se sentir à l’aise. La patience est une autre qualité primordiale pour un psychologue. En effet, certains patients peuvent mettre des années avant de réellement évoluer, il est donc nécessaire que le praticien soit conscient et prêt à attendre. Il doit aussi être capable d’analyser une situation rapidement afin de donner, même en situation extrême, un diagnostic sûr.

Mais un psychologue, face aux troubles qu’il est amené à rencontrer, doit être en mesure de savoir prendre du recul et de ne pas se sentir agressé lorsqu’un patient lui parle. Il doit être émotionnellement stable et ne pas céder sous le poids de ses émotions. Il doit pouvoir se détacher de sa fonction lorsqu’il quitte son travail et faire la différence entre son activité et la vie de tous les jours.

Quelle formation pour devenir psychologue ?

Être un psychologue (il en va de même d’ailleurs pour toutes les professions qui s’occupent d’accompagnement thérapeutique) n’est pas un métier qui s’improvise même si une personne dispose des qualités nécessaires pour ce poste.

Il est impératif de disposer d’un niveau d’études en faculté de psychologie équivalent au minimum à Bac +5.

Il est recommandé, si vous souhaitez devenir psychologue, de passer par la case Bac S, ES ou L. Ensuite, il sera nécessaire de valider soit un DESS/Master 2 en psychologie, soit un DEA en psychologie. Le Master et le DEA comportent obligatoirement une partie stage.

C’est seulement à partir de la deuxième année que les étudiants commenceront à choisir leur spécialité.

Vers la fin du cursus, l’étudiant est invité à choisir entre Master 2 Pro ou Master 2 Recherche.

Bien entendu, il est important de dire que selon la branche choisie, l’obtention du diplôme sera parfois suivie d’un concours d’admission. C’est le cas par exemple pour devenir psychologue dans l’éducation nationale.

Les psychologues peuvent aussi et sont grandement invités à se former tout au long de leur carrière car les connaissances sont en constante évolution.

Certains psychologues, qui désirent développer leurs compétences en psychothérapie, se forment en complément dans des approches comme la Gestalt-thérapie, très focalisée sur la relation thérapeutique et la pratique de l’accompagnement des personnes.

Évolution possible pour un psychologue

Bien que le nombre de psychologues augmente à chaque fin d’année, les débouchés de cette profession ne sont pas aussi évidents qu’on pourrait le penser. En effet, dans le secteur des psychologues cliniciens, on constate que les possibilités d’embauche sont extrêmement restreintes.

On constate aussi que la majeure partie des offres sont localisées dans des zones rurales ou à faible densité de population. Les grandes villes, elles, comme pour bon nombre d’autres secteurs professionnelles, n’offrent pas forcément beaucoup de possibilités d’embauche.

Il est aussi possible de créer sa propre activité en devenant indépendant, en effectuant son activité en exercice libéral.

Des postes de psychologues formateurs sont aussi de plus en plus recherchés, mais il faut une certaine expérience ; il est encore possible de devenir expert pour les tribunaux.

Salaire des psychologues

Au vu de la diversité des postes qu’il est possible de trouver dans le domaine de la psychologie, il est difficile de dire exactement combien gagne un psychologue. Son salaire va dépendre de plusieurs facteurs, dont sa spécialité, son statut ou encore son ancienneté.

Il semble que dans le secteur hospitalier, en début de carrière le salaire tourne autour de 1600 euros par mois.

Dans le secteur privé, un psychologue débutant peut prétendre à 2280 euros par mois. Bien entendu, il ne s’agit que d’un salaire indicatif.

Dans la partie libérale, un psychologue débutant peut prétendre à 45-50 euros environ par séance. Bien entendu, la durée des séances est variable ; certains spécialistes proposent des thérapies de 30 minutes, d’autres d’une heure et d’autres encore proposent aussi des séances de groupe qui peuvent aller jusqu’à 1h30.

Cependant, les salaires peuvent évoluer de manière constante et assez rapidement.

Il est important de ne pas confondre psychologue, psychiatre, thérapeute et coach. Bien que ces métiers aient tous pour point commun de permettre à une personne de se sentir mieux, les postes, les fonctions et les études sont différents. Il est donc bon de vous renseigner sur les possibilités offertes, que vous soyez patient ou futur professionnel, afin de faire votre choix.

Leave a Comment

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.

psychiatre