ClickCease

La théorie du self en Gestalt

Si vous êtes étudiant dans notre école ou Gestalt praticien/thérapeute, vous avez déjà entendu parler de la théorie du Self de Fritz Perls. 

Dans votre cursus de formation, c’est dès la première année qu’on commence à vous en parler.

Comme vous le savez, c’est un concept qui est très important en Gestalt, et c’est une des bases à connaître pour devenir Gestalt thérapeute

Si vous n’êtes pas encore élève dans notre école, je vous encourage tout autant à lire cet article si vous voulez en connaître plus sur notre méthode, la Gestalt

La théorie du Self, une révolution culturelle

Dans la première moitié du XXème siècle, la vision du monde et de l’être humain est linéaire, statique et déterminée.

On conçoit le monde selon des normes, des classifications, des hiérarchies… sans jamais que cela ne soit remis en cause. 

Puis au début des années 50, Fritz Perls, créateur de la Gestalt, a élaboré un concept psychologique particulièrement novateur, le Self.

C’est une véritable révolution culturelle parce que, pour la première fois, on s’est mis à regarder l’être humain d’une manière dynamique. 

L’idée majeure de Perls est que nous existons dans un environnement : on ne peut pas dissocier un organisme de son environnement.

A la notion de structure, Perls a opposé celle de processus. 

En fait, le self n’est pas une structure figée localisée à l’intérieur de l’individu.

Le Self est un mouvement, un processus, un événement dans le temps et l’espace.

Il définit 3 fonctions du Self : le Ça, le Je, et la Personnalité.

Les 3 fonctions du Self : le Ça, le Je et la Personnalité

1. La première fonction : Le Ça

C’est cette partie de vous qui émerge sans que vous en ayez vraiment conscience, sans que vous puissiez nommer les choses.

Elle est en lien avec vos sensations corporelles, vos émotions, et vos désirs.

C’est là où sont situés vos besoins, vos désirs profonds comme les pulsions par exemple.

C’est la partie de vous qui est la plus inconsciente, c’est donc aussi votre richesse. 

La mémoire des sensations et des émotions que vous avez vécues dans votre enfance sont réactivées à certains moments de votre vie.

Certaines émotions prédominantes de votre enfance vont émerger en vous plus fréquemment que les autres, surtout dans les situations douloureuses.

Elles font partie du Ça.

2. La deuxième fonction du self, la fonction « Je »

Le “Je” vous permet de choisir et de décider ce que vous allez faire avec ces émergences. 

Nous avons toujours le choix de notre réaction. 

Le « Je » sert à identifier les désirs et les pulsions de votre Ça.  

Dans le « Je », vous évaluez ce qui nous convient ou pas, et ce que vous choisissez. 

Le « Je » est actif alors que le Ça est passif. 

Je vous donne ici un exemple concret : on pourrait comparer le « Je » au conducteur d’une voiture. 

C’est lui qui tient le volant et choisit la direction.

3. La fonction personnalité 

C’est dans cet espace psychique que s’enregistrent les expériences qui vous constituent. 

Ici vous allez retrouver votre vision de vous-même, des autres et du monde.

C’est votre identité qui est infusée par vos croyances

Par exemple, lorsque vous dites : 

« Je suis une personne qui aime la musique »

Vous êtes dans la fonction personnalité. 

Vous allez aussi y trouver vos ressources.

Tout ce qui constitue votre fonction personnalité vient colorer vos expériences de contact, que ce soit avec vous-même, avec le monde ou avec les autres.

Dans une optique absolue du self, quand un être humain rencontre un autre être, cela se passe dans une “page blanche” parce que c’est une expérience unique et singulière. 

(Si vous ne connaissez pas encore ce concept, je vais tout vous expliquer dans les prochaines lignes) 

Si l’on pousse à l’extrême la théorie Perlsienne, il faudrait qu’il n’y ait presque pas de Personnalité, ainsi on pourrait être constamment dans une page blanche, dans l’ici et maintenant

Il y a là des choses intéressantes à garder, par exemple la notion très spirituelle de page blanche (on est dans le présent et tout est possible dans ce présent-là).

Être “dans la page blanche”

Selon Perls, pour arriver à garder une bonne santé psychique, il faut toujours être dans la page blanche. 

Perls, rappelons-le, était un rebelle et s’est très tôt opposé aux idées de Freud, bien qu’il ait lui-même longtemps pratiqué la psychanalyse.

Il a donc nié la notion de structure psychique.

Selon lui, vous allez être dans la pathologie lorsque vous quittez la page blanche et qu’il y a des « résidus » dans votre contact avec l’autre.

Ces résidus constituent la fonction Personnalité.

Quand vous pratiquez la Gestalt-thérapie intégrative, comme nous l’enseignons, vous allez vous occuper du contact entre vous et l’autre, en réhabilitant le corps dans l’expérience : 

« C’est ici et maintenant que ça se passe, qu’est-ce que je ressens dans mon corps, qu’est-ce que je veux ? » 

Vous n’allez pas seulement vous occuper de votre pensée, mais aussi de ce que vous ressentez.

En Gestalt traditionnelle, il n’y a aucune interprétation, vous allez juste décrire ce qui se passe entre vous et l’autre, ici et maintenant.

Vous n’allez pas chercher à savoir le pourquoi, mais à fluidifier le contact et à faire de nouvelles expériences.

La théorie du Self et la Gestalt aujourd'hui

Malgré le côté révolutionnaire et novateur de Perls, cette vision peut se nuancer aujourd’hui parce que la Gestalt traditionnelle ne prend pas en compte, ou peu, la psychopathologie. 

Dans l’école Humaniste de Gestalt, nous proposons une position intégrative : il y a quelque chose de notre histoire, de nous, qui reste toujours présent. 

Effectivement, nous avons tous en nous des situations inachevées qui émergent du Ça.

Elles se manifestent sous la forme d’émotions qui parfois peuvent paraître disproportionnées au regard de la situation.

Ces impacts et ancrages qui sont en nous, sont pour la Gestalt-thérapie Intégrative des « Gestalts inachevées”.

Cet inachevé vient s’inscrire sur la page blanche de nos situations de vie.

Votre self tient compte de toutes vos expériences: le Ça influence le Je et la Personnalité – il y a une interaction entre les trois fonctions. 

Vous n’êtes pas complètement libres de vos choix parce qu’il y a des expériences inachevées dans votre Ça.

Le travail thérapeutique s’intéresse à votre Self. 

Il consiste à :

-Observer ce qui émerge régulièrement de votre Ça comme émotions et vécus récurrents pour contacter et résoudre ce qui est inachevé.

-Explorer ce qui constitue la fonction Personnalité pour réactualiser les croyances sur vous-même et sur les autres.

-Développer votre Je pour augmenter votre capacité à choisir et à exprimer vos besoins et désirs.

Sans thérapie, vous pouvez vite tourner en circuit fermé puisque votre système est peut être resté adapté à l’environnement de votre enfance.

Le thérapeute est là pour vous proposer de nouvelles expériences, comme par exemple comprendre, accepter et exprimer vos besoins.

Il invite à revisiter certains vécus pour les guérir, à essayer d’autres fonctionnements, à cultiver de nouvelles pensées sur vous-même et la vie.

Si vous voulez en savoir plus sur la Gestalt et sur notre école, je vous invite à faire un appel de découverte avec un de nos conseillers pédagogiques. 

Lors de cet appel qui est gratuit, ils répondront à vos questions et pourront vous renseigner sur nos formations. 

Il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour réserver votre appel.

Qu’avez vous pensé de mon article ?

Laissez-moi vos impressions dans les commentaires du blog. 

J’adore vous lire. 

Showing 2 comments
  • Remi
    Répondre

    J’aime particulièrement les recommandations d’observer son ça, d’explorer sa personnalité et de développer son je… En soi un process sur le process du self!

    • Aurelie pour l’École Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Remi pour votre commentaire

Laissez un commentaire

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.