ClickCease

Comment vivez-vous votre âge ?

Quel que soit votre âge, vous êtes confronté(e) à des défis.

Certaines personnes ont très peur de vieillir et se restreignent alors que d’autres se réalisent pleinement. 

C’est un sujet qui me tient à cœur puisque j’entends très souvent des personnes me confier qu’elles sont trop âgées pour faire ce qu’elles veulent vraiment. 

Trop souvent ancrées dans la peur, et l’anxiété, elles restent dans leurs blocages.

(C’est peut-être votre cas…?)

Et si je vous disais que l’âge est surtout un CHIFFRE 

Dans cet article, je vous explique comment mieux comprendre et accepter les défis que vous allez rencontrer selon votre âge pour vivre une existence pleine de sens.

L’âge ou les différents cycles de vie ?

En Gestalt, on considère que suivant l’âge que vous avez, vous êtes dans un cycle de vie particulier.

Par exemple, si vous avez 40 ans, vous êtes dans le cycle de vie de la tranche des 40-50 ans. 

C’est important de garder cela à l’esprit parce que dans chaque tranche de vie particulière, vous aurez des défis à réaliser. 

A 40 ans, vous n’allez pas avoir les mêmes défis qu’à 20 ans ou 60 ans.

Selon votre tranche d’âge, vous avez une “sorte de réalisation” que vous devez faire. 

Et si jamais vous avez du mal à franchir les défis liés à cette tranche là, cela risque d’être plus compliqué d’aller dans la tranche suivante. 

Et vous pouvez vous sentir frustré(e).

Par exemple, ce n’est pas pour rien que l’on parle de la crise de la quarantaine….

On l’appelle comme cela parce qu’elle modélise l’âge “des cap à passer”.

C’est l’âge où vous réalisez que les choix que vous avez fait pendant votre trentaine ou même avant ne sont plus forcément en lien avec vos aspirations profondes d’aujourd’hui . 

Vous vous réveillez et vous réalisez que votre vous n’êtes pas forcément épanoui(e) dans votre travail. Peut-être qu’il vous a convenu à un moment, mais c’est différent maintenant.  

Puis, dans vos relations, vous pouvez avoir aussi des frustrations. Elles viennent particulièrement à cet âge là puisque vous avez besoin de vous réaliser à un niveau plus profond que quand vous aviez 20 ou 30 ans. 

Plus précisément, vous pouviez accepter certaines choses dans votre trentaine que vous n’avez plus envie d’accepter maintenant. 

Avant, vous aviez plus de temps pour vous réaliser et vous deviez faire vos premiers grands défis de vie. 

A partir de 40 ans et plus, c’est différent, symboliquement, on commence la deuxième moitié de 80 « l’age  d’or » cela change notre dynamique.

Le temps joue sur votre besoin de vous réaliser

La bonne nouvelle c’est que plus vous avancez dans l’âge, mieux vous vous connaissez.

A 50 ans, vous savez intuitivement que vous êtes à la moitié de votre vie et que quelque part, le temps presse pour réaliser ce qui vous tient à cœur. 

D’ailleurs, dans la période de 40 à 50 ans, beaucoup de personnes vont faire des reconversions professionnelles. (on peux le faire avant

Elles vont commencer une formation comme la nôtre parce qu’elles sentent que c’est maintenant ou jamais pour vraiment faire ce changement

Je vous fais une confidence…

En vérité, ce n’est pas tout à fait exact puisqu’on a des personnes qui s’inscrivent dans notre formation à 40 ans, 50 ans et même plus tard!

Notre doyenne a ouvert son cabinet a plus de 80 ans. 

Ceci dit, on considère qu’à partir de la quarantaine, il y a comme une urgence de devoir s’épanouir. 

Puis quand vous arrivez dans la cinquantaine, vous allez être, en règle générale, plus installé(e). 

C’est ce que j’appelle “l’âge de la paix”. 

Vous avez moins de choses à prouver aux autres.

Vous allez vous poser et profiter de ce que vous avez construit avant. 

A chaque tranche, vous allez avoir des défis différents et des envies différentes. 

Vous n’aurez pas les mêmes choses à réaliser. 

La première tranche, c’est celle de 18 à 25 ans, puis ensuite de 25 à 30 ans et de 30 à 40 et ainsi de suite…

Dans notre école, on va vraiment mettre du sens sur les défis, les actions précises que vous devez réaliser dans chaque tranche pour être en phase avec la vie que vous avez envie de vivre. 

C’est différent de choisir sa vie plutôt que de vivre la vie de nos parents ou celle que la société imagine pour nous. 

Il n’y a pas d'âge pour devenir Gestalt thérapeute

En vous inscrivant dans notre école, vous allez suivre le cycle 1 et le cycle 2.

Vous allez passer votre examen de niveau 2 à la fin des deux cycles et vous pourrez exercer en tant que Gestalt praticien(ne)

Les praticiens diplômés de notre école ont tous des âges différents.

On a des praticiens de 25 ans, 30 ans, 40 ans, 50 ans et même 80 ans. 

Aussi, quand vous allez recevoir vos clients, ils auront tous une tranche d’âge différente de la vôtre.

Vous allez avoir dans votre cabinet des gens plus jeunes que vous mais aussi plus âgés. 

Dans la formation, nos étudiants apprennent à comprendre les différentes tranches d’âge et les différents cycles de vie. 

Ils arrivent à mettre le doigt sur les angoisses d’une personne de 60 ans et à comprendre les défis qu’une personne de 40 ans doit réaliser. 

Cela permet de sortir d’une sorte de projection et de comprendre que selon l’âge qu’on a, on va pas avoir les mêmes problèmes.

Dans notre école, vous allez vous entraîner avec des personnes de tout âge et voir concrètement que chaque tranche d’âge est différente. 

Entre nous, j’ai commencé le métier de Gestalt thérapeute alors que j’avais un peu plus de 20 ans.

Cela fait maintenant plus de 30 ans maintenant, et j’ai toujours accompagné des personnes d’âge différent.

C’est aussi ce qui fait la beauté de ce métier. 

Profiter plus pour vivre plus

On a tous à un moment donné dans notre vie l’impression de manquer de temps.

Un peu comme une impression de courir après le temps et de ne jamais avoir de temps. 

Les jours passent sans qu’on s’en rende compte.

Puis vient le moment où on réalise qu’on aimerait faire plus. 

Profiter plus, vivre plus et faire des choses que l’on aime plus souvent. 

L’âge s’installe et on sent qu’on n’a plus la fougue de la vingtaine. 

Pourtant, chaque cycle de vie est important. 

Travaillez sur vos buts, sur ce qui est important pour vous et donnez vous des objectifs à atteindre pour les 10 prochaines années à venir. 

Dans mon prochain article, je vous expliquerai comment utiliser au mieux votre temps pour vous épanouir pleinement. 

Peut-être aimeriez-vous avoir un nouveau métier qui donne plus de sens à votre vie ?

La Gestalt peut vous aider à trouver vos nouveaux défis et à les réaliser, quel que soit votre âge. 

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à contacter un de nos conseillers pédagogiques en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

Lors de cet appel de découverte, vous pourrez leur poser toutes vos questions sur nos formations. 

Et si le temps était ici et maintenant  ?

Qu’avez-vous pensé de mon article ?

Je lis chacun de vos messages 🙂

Showing 26 comments
  • Jeanne
    Répondre

    Superbe article sur un sujet qui m’intéresse. C’est très clair, j’ai bien aimé le passage sur la crise de la quarantaine. J’aimerai savoir aussi comment ça se passe pour les ados et comment la Gestalt aborde cette tranche d’âge. Merci pour votre contenu de qualité. J’ai apprécié la vidéo à la fin de cet article.

    • Aurelie de l'école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Jeanne pour votre commentaire 🙂

  • Iris P
    Répondre

    Bonjour Arnaud, ma curiosité est piquée évidemment au sujet des défis pour chaque tranche d’âge.
    Ne pensez vous pas qu’avec les changements que vit notre société, les défis changent ?
    Je me suis reconvertie à 30 ans et ai débuté ma formation chez vous à 35.
    Nous sommes de plus en plus nombreux à désirer une vie alignée avec nos aspirations profondes tôt.
    Aussi, la vision de la réalisation de soi a bien changé depuis 50 ans (passant moins par le matériel, la famille que par le sens, l’écologie…).
    Certains modèles psychologiques que nous apprenons n’ont-ils pas tout intérêt à évoluer avec leur temps ? Est-ce le cas ?
    Belle journée !

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci pour votre commentaire.
      Effectivement, notre société change et nous avons vu au fil des dernières années que de plus en plus de personnes qui cherchent un métier pourvu de sens, en lien avec leurs aspirations profondes. Nos enseignements sont actualisés tous les ans et tiennent compte de cette évolution.
      Très belle journée à vous aussi

  • masay
    Répondre

    Bonjour,
    Comment la transformer « cette crise de la quarantaine » en une énergie motrice ?
    Je souhaite une reconversion professionnelle, je suis en cycle 2 de gestalt IFAS.
    … je pars dans tous les sens, je me perds et je panique.

  • Sylviane Duhayot
    Répondre

    Très parlant pour cet article
    Je me suis retrouvé dans certaines descriptions et j’ai réalisé que mes changements de vie étaient ajustés
    j’ai hâte de débuter ma 5eme année sur les buts de vie 🙏🏼
    Merci Arnaud pour ces article tjrs inspirant

    • Aurelie de l'école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Sylviane pour votre commentaire 🙏

  • Paul D.
    Répondre

    Très bel article sur un sujet qui nous concerne tous.

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Paul 🙂

  • Ariane Ferrier
    Répondre

    Bonjour Arnaud! Merci pour votre vidéo. Elle m’a fait du bien car je suis typiquement dans une période de ma vie où tout me semble angoissant…
    j’ai l’impression d’attendre même parfois mes we de formation pour me rassembler…,comme si je m’etais éparpillée dans tous les sens!
    Cela me fait tellement de bien de retrouver mon groupe. Je me sens reboostée et mon moralest au beau fixe ensuite. 😉
    Bonne journée

    • Sandrine
      Répondre

      Très bon article. Merci d’avoir partagé cet article Mr SEBAL.
      Sandrine

      • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
        Répondre

        Merci pour votre retour positif 🙂

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Ariane, nous sommes ravis de savoir que vous vous sentiez bien dans l’école et que vous avez apprécié la vidéo et l’article 🙏

  • Regis Dupuy
    Répondre

    Très intéressante comme intervention un vrai résumé de ce qu’on peut vivre ds la formation. L’intérêt du travail de groupe ainsi que sa diversité permet cet enrichissement grâce aux différents partages merci

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci pour votre retour Regis

  • Caroline
    Répondre

    Merci Arnaud pour cet article. Je sens bien à quel point la notion de cycle a son importance dans nos différents âges, nos tranches de vie…
    Pour ma part j’ai 45 ans et je me sens dans un cycle de réalisation où je souhaite faire quelque chose de mon temps, et me réaliser dans l’accompagnement. Je suis déjà dans un métier de cœur et avec la gestalt je vais pouvoir offrir encore plus de bon à mes clients, j’augmente la valeur de mes propositions.
    Je passe mon examen niveau 2 dans quelques jours avec certes une appréhension mais aussi un bel enthousiasme.
    Merci à toi et toute ta fabuleuse équipe
    ❤️

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Caroline 🙏 Bonne chance pour l’examen

  • sibylle
    Répondre

    merci, c’est très inspirant, je me réjouis de commencer mon premier stage nouveau départ demain!!
    et bravo pour l organisation, je me sens accompagnée avant meme d’avoir commencer!

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci pour votre commentaire 🙏. Nous espérons que vous avez apprécié votre stage Nouveau Départ 🙂

  • Beatrice Henry
    Répondre

    Bonjour Arnaud
    Cela me fait chaud au cœur de vous lire aujourd’hui… de retour de notre superbe semaine séminaire de fin de cycle 3…
    Je ne vous ai pas encore assez remercié,
    Votre voix résonne encore dans mes pensées et à la relecture de mes notes…
    En effet, à 60 ans, grâce aux choix faits dans ma vie et grâce aussi au choix de la Gelstat , je n ai jamais été autant au clair sur mes Buts et notamment dans l acceptation actuellement d accepter qui je suis avec mes besoins et l expression de plus en plus fluide de mes envies, osées et autorisées !
    Merci Arnaud, merci à cette belle école et les valeurs que nous y partageons- merci d être la dans mon cœur aujourd’hui et maintenant – alors qu’en le détachement gratte un peu 💕

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Béatrice pour votre message très touchant 🙏
      Nous sommes ravis de savoir que la Gestalt et l’école vous permettent d’aller vers l’acceptation de vous même et de vos besoins.

  • Djamila. A
    Répondre

    Merci pour cette article, et j’ai bien compris ma situation en écoutant la vidéo. Je pense trouver ma place dans mes quarantaine 🙂

    •  Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci pour votre commentaire

  • Aurélie
    Répondre

    Bonjour Arnaud et merci pour cet article et tous ceux que vous écrivez régulièrement. Je les prends comme de de beaux cadeaux à chaque fois.
    Dans quelques minutes, je m’apprête à recevoir une nouvelle cliente, elle est plus âgée que les clients que je reçois habituellement. Votre article arrive pour moi en grande synchronicité et le séminaire de cet été avec les explications sur les différents cycles de vie sont et vont être une mine d’or. Merci pour toutes vos transmissions. Chaleureusement,

    • Aurelie de l’école Humaniste de Gestalt
      Répondre

      Merci Aurélie pour votre retour positif 🙏.
      Nous sommes ravis d’apprendre que vous appréciez nos articles.
      Très belle journée à vous

Laissez un commentaire

Contactez-nous

Bonjour, vous avez besoin d'information concernant nos programmes, nos formations, ou toutes autres demandes d'informations, alors écrivez-nous et nous reviendrons vers vous, dès que possible.